Les objectifs

La direction des musées portent deux projets majeurs destinés à amplifier le rayonnement de la ville durant les prochaines années : la rénovation du musée des Beaux-Arts (phase 2) et la création d’un centre d’interprétation du territoire à proximité de la cité internationale de la gastronomie et du vin. 

 

 

Faire dialoguer les musées et le patrimoine

 

 

 

 

 

 

L’objectif principal est de favoriser le dialogue et les passerelles entre les musées et le patrimoine d’une ville qui bénéficie du label «  ville d’art et d’histoire » pour gagner en intelligence, en force et en visibilité. A Dijon, les collections des musées sont souvent indissociables de l’histoire de la Bourgogne. Même si chaque musée a ses collections spécifiques - archéologie, ethnologie, art sacré, beaux-arts, art moderne et contemporain… - ensemble, liés à un patrimoine exceptionnel sur un plan international, ils révèlent le portrait inédit de Dijon et de son territoire élargi depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours. Parfois leurs collections dialoguent naturellement avec les rues, les places, les paysages… et rappellent les mutations esthétiques et socio-économiques de la Cité des Ducs.

 

 

Une double inscription

Cette démarche prendra en compte la double inscription de Dijon à l’Unesco : celle de son secteur sauvegardé de 100 hectares, dans le cadre de l’inscription des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’humanité et celle du repas gastronomique des Français.