Musée des Beaux-Arts

À LA MODE. L'art de paraître au 18e siècle


Une exposition en collaboration exceptionnelle avec le Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris, Paris Musées.

 

En partenariat avec le musée d'Arts de Nantes et le musée de la mode-Palais Galliera à Paris, le musée des Beaux-Arts de Dijon présente une exposition temporaire consacrée à la thématique de la mode et du costume dans la peinture au 18e siècle, exposition déjà présentée à Nantes du 25 novembre 2021 au 06 mars 2022. Pour la première fois, le musée des Beaux-Arts de Dijon présente une exposition de costumes et de pièces textiles qui seront confrontés à des oeuvres, des objets et des arts graphiques, dans une scénographie contextualisée, innovante et dynamique.

 

L’histoire du costume et de sa représentation au siècle des Lumières est autant l’illustration d’une réalité matérielle qu’une création de l'imaginaire. Au 18e siècle, la naissance de la mode est d’abord celle de nouveaux métiers et d’une presse spécialisée, et constitue le signe d’une transformation accélérée de la société. Le style français, porté à la fois par l’aristocratie et la haute bourgeoisie urbaine, s’impose dans toutes les cours et les villes d’Europe. La confrontation d’œuvres picturales avec des costumes du 18e siècle permet d'explorer une nouvelle mise en scène du corps, entre l'exigence sociale et les caprices du goût. Le partenariat avec le Musée de la Mode de la Ville de Paris permet la présentation particulièrement exceptionnelle, du fait de la rareté, préciosité et fragilité des matériaux, de nombreux ensembles textiles et accessoires, dont certains spécialement restaurés pour l’exposition.

 

Le parcours de l’exposition se déploie en quatre univers distincts, comme autant de facettes qui explorent le lien entre les peintres et la fabrique de la mode. Le premier chapitre de l’exposition s’attache à démontrer l’accélération des phénomènes de mode, autant en peinture que dans le vêtement, dans un jeu de compétition entre les élites dirigeantes et les classes montantes. Le deuxième chapitre met en scène les peintres comme acteurs de la « fabrique de la mode », ils se révèlent les vrais ancêtres des couturiers et créateurs de mode. Le troisième chapitre, « Fantaisies d’artistes », explore les liens entre des mondes picturaux imaginaires et des vêtements devenus iconiques grâce à eux. Enfin la dernière partie, « Pour une histoire du négligé-déshabillé », porte un regard inédit sur la vogue grandissante du négligé dans le vestiaire masculin et féminin, de la robe de chambre à la robe empire, des voiles des vestales au déshabillé antique.

 

L’exposition réunit plus de 140 objets du 18e siècle, issus des grands musées textiles (Musée de la Mode de la Ville de Paris, Musée des tissus de Lyon, Musée de la toile de Jouy, Musée de la Chemiserie et de l’Élégance Masculine d'Argenton) et de beaux-arts (château de Versailles, Louvre, Ecouen, Nantes, Quimper, Tours, Orléans..).

 

Une programmation culturelle associée
Visites commentées de l'exposition, ateliers, nocturnes ... Une programmation culturelle, régulièrement enrichie, accompagne l'exposition. Elle est consultable dans les articles liés ci-dessous.
 

 

À télécharger :

 

 

 

 

  • le décrochage

  • des œuvres

  • dans les salles

  • avant de rejoindre

  • les réserves

Infos pratiques

Exposition présentée au musée des Beaux-Arts du 13 mai au 22 août 2022


HORAIRES

De 9h30 à 18h sauf les mardis


TARIFS

Gratuit

Articles liés

Musée des Beaux-Arts
Visites thématiques