YAN PEI-MING L’HOMME QUI PLEURE du 17 mai au 28 octobre 2019

Né en 1960 à Shanghai, Yan Pei-Ming entre à l’école nationale supérieure d’art (Ensa) de Dijon en 1981. C’est en Bourgogne qu’il fera des rencontres décisives pour sa carrière – notamment celles de Xavier Douroux et de Franck Gautherot, les fondateurs du Consortium, et de Fabian Stech, docteur en philosophie et critique d’art.

Composée d’une cinquantaine d’oeuvres, l’exposition L’Homme qui pleure se déploie dans l’ensemble du nouveau musée des Beaux-Arts de Dijon et met en lumière un peintre contemporain majeur à la carrière internationale. Tel un journal intime, cette exposition explore les émotions et la révolte ressenties par l’artiste face à la brutalité du monde et sa douleur face aux drames intimes et familiaux. L’exposition rend hommage à sa mère, à Xavier Douroux et à Fabian Stech, récemment disparus, et éclaire la vision très personnelle d’un homme blessé par la violence de la vie et qui continue de se battre.

 

Commissariat :

Directeur du Consortium Museum de Dijon : Franck Gautherot

Directeur des musées de Dijon : David Liot.

 

Au musée des Beaux-Arts de Dijon

Les horaires d’ouverture de l’exposition sont ceux du musée des Beaux-Arts

Ouvert tous les jours sauf le mardi.

Du 17 mai au 31 mai et du 1er au 28 octobre : de 9h30 à 18h.

Du 1er juin au 30 septembre : de 10h à 18h30.

Fermé le 14 juillet

L’accès à cette exposition inaugurale est gratuit.

 

 

 

     

 

            Découvrer le dépliant d'aide à la visite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Xavier Douroux, portrait d'un ami,

2019, huile sur toile, 150 x 120 cm

Photographe : André Morin

(c) Yan Pei-ming, Paris, 2019

Un jour noir

2019, huile sur toile, 100 x 100 cm

Photographie : André Morin
© Yan Pei-Ming, ADAGP, Paris, 2019.

Fabian Stech, portrait d’un ami

11/2015, huile sur toile, 81 x 65 cm

photographie : André Morin

© Yan Pei-Ming, ADAGP, Paris, 2019

Articles liés

Musée des Beaux-Arts
Expositions en cours ou à venir