Musée des Beaux-Arts

La Vierge présente l’Enfant Jésus à saint François d’Assise

Panneau central d’un retable commandé en 1618 par la guilde des tailleurs de pierre pour leur chapelle dans la collégiale Saint-Gommaire de Lierre, en Belgique, ce tableau a été saisi par les armées françaises en 1794 et envoyé au musée du Louvre avant d’être déposé au musée de Dijon en 1809. Les deux volets, saisis au même moment et restés au Louvre, ont été rendus à Lierre en 1815.

 

Transfert de l'Etat à la Ville de Dijon, à titre gratuit - Paris, Musée du Louvre

Dépôt de l'État de 1809, transfert définitif de propriété à la Ville de Dijon, arrêté du Ministre de la Culture du 15 septembre 2010 © Musée des Beaux-Arts de Dijon/Hugo Martens

 

L’iconographie du tableau est liée à saint François qui, dans une vision, reçoit l’Enfant Jésus des mains de la Vierge. Celle-ci est facilement identifiable grâce à ses couleurs habituelles, la robe rouge et le manteau bleu. Saint François porte la robe brune à capuche maintenue par une cordelière, vêtement et ceinture traditionnels des moines capucins, branche de l’ordre franciscain. Les protagonistes, vus légèrement en contre-plongée, sont disposés devant un paysage panoramique et un ciel tourmenté. Cette œuvre témoigne du génie coloriste de Rubens : les cheveux de l’Enfant Jésus sont peints avec du jaune, du rose, du bleu et du vert, et ce mélange s’assemble de manière harmonieuse pour donner un effet très naturel à la chevelure. Si Rubens excelle ici dans la maîtrise de la gamme chromatique, où dominent les tons chauds, il témoigne aussi d’une aisance à construire une composition empreinte de sobriété où les mouvements, postures et regards des personnages sont savamment étudiés pour rendre avec force toute l’intensité du sujet. Le traitement des drapés et des carnations est particulièrement réussi.

Très admiré en France, Rubens est l’un des plus grands peintres flamands du xviie siècle. Le musée des Beaux-Arts possède trois autres œuvres religieuses de Rubens, qui montrent que l’artiste a marqué le courant baroque nordique et imposé la suprématie de la couleur sur le dessin.

 

Infos pratiques

Pierre Paul Rubens

(Siegen [Allemagne], 1577 - Anvers, 1640)

La Vierge présente l’Enfant Jésus à saint François d’Assise

1618

Huile sur bois

H. 179 cm ; L. 164 cm

Inv. CA 163