Musée des Beaux-Arts

Vache-paysage

 

Séduit par l’expressionnisme abstrait américain après des débuts postimpressionnistes, le peintre suisse Samuel Buri n’est pas insensible aux provocations du Pop Art et à ses images sérigraphiées. En 1971, il s’installe dans la campagne bourguignonne, près d’Avallon. L’artiste se plaît à peindre partout et sur tout. C’est à cette époque qu’il réalise une série de sculptures en polyester : elles ont la forme de vaches grandeur nature. Faites à partir d’un moule, elles sont généralement peintes de motifs géométriques ou floraux. L’exemplaire du musée de Dijon est le seul dont les flancs soient ornés d’un paysage lui-même peuplé de vaches, jeu de duplicité et de miroir, peinture en volume. Ce sont ici les prairies de Bessy-sur-Cure, dans l’Yonne, qui l’ont inspiré. L’artiste tenant à exposer ses bovidés au-delà des espaces culturels traditionnels, il présente l’une de ses vaches au marché aux bœufs de Corbigny, dans la Nièvre, et une autre à la fête du Charolais à Saulieu, en Côte-d’Or. D’autres viendront prendre place devant le Grand Palais, à Paris, et son troupeau envahit les Champs-Élysées en 1972. Cette série révélera l’artiste helvétique au grand public.

© musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay

 

Controversée dès sa présentation dans l’espace moderne et contemporain ouvert en 1976 grâce à la donation Granville, la vache-paysage de Dijon n’a plus quitté les salles du musée et a très vite été adoptée par les visiteurs. La simplicité de la silhouette et la justesse des proportions donnent à la sculpture une forte présence. La fantaisie du décor est séduisante et le paysage offre une mise en perspective : l’animal s’efface au profit de son environnement naturel. Audacieux coloriste, le peintre sait mêler les teintes acides, jouant sur les contrastes forts de couleurs complémentaires. Les vaches peintes de Buri sont nourries à la fois des paysagistes du XIXe siècle et du Pop Art (d’aucuns ont qualifié son art de « Pop Art des champs »), mais elles témoignent avant tout des préoccupations de l’artiste, soucieux de combiner art et écologie, avec sensibilité et humour.

 

 

 

 

 

 

 

1.

Infos pratiques

Samuel Buri

(Täuffelen, 1935 - )

Vache-paysage

1971

Acrylique sur polyester

H. 135 cm ; L. 220 cm

Pr. 90 cm

Donation Granville, 1976

Inv. DG 903