Les pleurants néogothiques

 

Ces pleurants ont été réalisés lors de la restauration des tombeaux des ducs de Bourgogne en 1820-1827, pour remplacer les originaux alors manquants. Quatre d'entre eux représentent les restaurateurs des tombeaux, Charles Févret de Saint-Mémin, conservateur du musée, Claude Saintpère, professeur à l'Ecole des beaux-arts et initiateur de cette restauration, Louis Marion, sculpteur des éléments et Joseph Moreau, sculpteur des gisants et des pleurants. Ces pleurants ont été retirés entre 1932 et 1945 pour être remplacés soit par les pleurants originaux récupérés, soit par des moulages.

 

Les pleurants seront visibles dans la salle des tombeaux du musée des Beaux-Arts jusqu'à sa réouverture le 17 mai 2019.