Musée des Beaux-Arts

Joseph reconnu par ses frères

Entré dans les collections du musée en 1905 avec le legs Grangier, ce vitrail ovale représente un épisode de la Bible : Joseph, fils de Jacob, devenu un homme puissant en Égypte, est reconnu par ses frères, juifs maintenant asservis qui l’avaient vendu comme esclave dans sa jeunesse. L’auteur du vitrail respecte l’iconographie habituelle du sujet : ses frères sont agenouillés devant Joseph, richement vêtu, et la scène se déroule devant un fond d’architecture classique.

Ce vitrail a été récemment rattaché à la production de Jean Cousin père, figure majeure de l’École de Fontainebleau au XVIe siècle.

 

© musée des Beaux-Arts de Dijon/François jay

 

Né vers 1490, Jean Cousin père travaille à Sens et dans sa région, avant de s’installer à Paris vers 1539 : la première commande documentée concerne sa participation à un décor pour l’entrée solennelle de Charles Quint dans la capitale. À la fois dessinateur, peintre enlumineur, concepteur de décors éphémères, cartonnier pour des tapisseries et maître verrier, Jean Cousin témoigne de la polyvalence des artistes de son époque. Parmi ses œuvres les plus célèbres on peut citer Eva Prima Pandora, aujourd’hui au musée du Louvre, réalisée vers 1549 pour compléter le décor de l’entrée du nouveau roi Henri II à Paris, La Charité, conservée au musée Fabre de Montpellier, et les cartons pour la tenture de saint Mammès pour la cathédrale de Langres.

Selon André Félibien, l’un de ses premiers biographes, c’est dans le domaine du vitrail que Jean Cousin s’est d’abord fait connaître : « Il est malaisé de s’imaginer la grande quantité d’ouvrages qu’il a faits, principalement pour des vitres [...] lesquels sont de lui ou d’après ses desseins. » Il réalise en effet plusieurs cartons de vitraux (à Sens, Paris, Chartres ou Thorigny-sur-Oreuse), en collaboration avec des peintres verriers comme les Parisiens Noël Bellemare et Jean Chastellain. Représentatif de l’école bellifontaine, son œuvre illustre un style français caractéristique où le goût italianisant se teinte d’influences nordiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Infos pratiques

Jean Cousin

(Soucy, vers 1490 

Sens, vers 1560)

Joseph reconnu par ses frères

Vers 1550

Vitrail en émail bleu,

grisaille sanguine et jaune d’argent

H. 29 cm ; L. 22 cm

Legs Henri et Sophie Grangier, 1905

Inv. G 238