Musée des Beaux-Arts

la fabrique des collections. 10 ans d'acquisitions au musée des beaux-arts de Dijon

 

 

 

Le chantier et la fabrique

Les collections du musée des Beaux-Arts de Dijon sont d’une richesse exceptionnelle que le public a tout loisir de (re)découvrir depuis la réouverture en 2019 d’un musée « métamorphosé » par une rénovation d’envergure. La refonte du parcours d’exposition permet de retracer les principaux jalons d’une histoire de la création artistique, en premier lieu européenne, à travers l’évocation de ses grandes divisions historiques, de ses foyers artistiques majeurs (à commencer par la Bourgogne depuis l’époque des Ducs), comme de ses disciplines et de ses techniques diverses.

L’achèvement que suggère une telle réalisation muséographique ne saurait pour autant signifier figer le fonds qui la compose. De 2010 à 2020, le musée des Beaux-Arts a ajouté 255 nouveaux numéros à son inventaire. La « fabrique des collections » s’est en effet poursuivie tout au long du chantier de la rénovation : de manière régulière, au cours de ces dix dernières années, les acquisitions d’œuvres sont venues enrichir, transformer, et ainsi « réactiver » les collections en les ouvrant à de nouvelles confrontations esthétiques comme à d’autres temporalités.

 

Le temps d’un bilan

Rendez-vous traditionnel du monde muséal, les expositions sur le thème des nouvelles acquisitions ont pour vocation première de faire partager au public les fruits d’une politique d’enrichissement. Déployée dans les salles temporaires avec des échos dans le parcours permanent, « La Fabrique des collections » présente une sélection de près de 110 œuvres dont une part n’a été jusqu’à aujourd’hui que peu ou pas du tout exposée en raison, essentiellement, de la fragilité de certaines techniques. Un tel panorama des acquisitions rend hommage à cette chaîne d’acteurs passionnés sans laquelle de nombreuses œuvres n’auraient pu intégrer les collections muséales. Amis des musées de Dijon et donateurs, collectionneurs, galeristes et artistes contemporains demeurent les alliés irremplaçables d’une politique volontariste de la Ville de Dijon menée avec le soutien de l’État.

 

Faire vivre la collection

« La Fabrique des collections » se propose d’interroger la démarche d’acquisition muséale. Loin de se réduire à la seule prospection du chef-d’œuvre incontournable, les développements successifs du fonds muséal procèdent souvent de la mise en relation d’œuvres singulières et de la collection constituée. Lors d’un achat ou d’une proposition de don, toute œuvre candidate à l’acquisition est évaluée non seulement à l’aune de son intérêt intrinsèque – selon la grille des savoirs d’une histoire de l’art inscrite dans son temps, mais aussi des significations qu’elle est à même de faire surgir aujourd’hui et demain en prenant place au musée.

Au fil des nouvelles entrées, tandis que ses contours se redessinent, la collection dijonnaise se fait mouvante, rétive à toute idée de complétude. « Faire collection » revient ici à entremêler différentes temporalités : loin d’être immobilisée dans le temps de sa création, l’œuvre d’hier est alors confrontée au présent de la collection, et de la perception de celle-ci, pour déjà projeter le regard vers les enrichissements futurs.

 

L’esprit d’une collection

« La Fabrique » s’attache à cette confrontation, à ce moment essentiel de l’entrée dans la collection, tout en illustrant les dynamiques d’accroissement du musée sur le temps long. Historiquement, celles-ci ont été dominées par l’encyclopédisme des Lumières, qui s’offre aujourd’hui à de nouvelles réappropriations avec la diversité croissante des publics et du champ culturel. Les choix d’acquisition, les chemins empruntés ne sont pas ceux d’une voie toute tracée. Au gré de contraintes et d’aléas, de hasards et d’opportunités, ils ménagent des surprises, laissent leur chance à des découvertes, grandes ou moins grandes. L’ensemble réuni par la dernière décennie d’acquisition n’en manifeste pas moins l’esprit d’une collection, qui se déploie sans linéarité stricte, mais dessine assurément une trajectoire.

À petites touches, se joue et se rejoue ici l’identité même du musée et, à chaque fois, se consolident toujours un peu plus sa place singulière dans le paysage muséal français et européen, ainsi que son rôle au cœur de la cité.

 

 

 

A télécharger

 

 

 

 

Edition

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dossier de presse

Le document d'aide à la visite

Le dossier pédagogique

 

 

La fabrique des collections. 10 ans d'acquisition au musée des Beaux-Arts de Dijon

72 p. coédition musée des Beaux-Arts de Dijon / Snoeck (prix de vente : 12,50 €)

11 septembre 2020-4 janvier 2021

Textes Catherine Tran-Bourdonneau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Infos pratiques

Exposition présentée au musée des Beaux-Arts du 11 septembre 2020 au 4 janvier 2021

 


HORAIRES

Tous les jours sauf le mardi

de 9h30 à 18h

 

Fermée les 1er et 11 novembre, 25 décembre et 1er janvier

 


TARIFS

Gratuit

Joseph-Marie Vien

Jeune femme tenant un serin sur son doigt

Huile sur toile

1766

 

© musée des Beaux-Arts de
Dijon/François Jay

Auguste Pointelin

Paysage

Fusain sur papier
1789

 

© musée des Beaux-Arts
de Dijon/ François Jay

Yan Pei-Ming

Victime, Ingrid L

Huile sur toile

2004

 

Collection du musée des Beaux-Arts de Dijon © Yan Pei-Ming / ADAGP, Paris, 2020 Photographie : André Morin

 

Pour l'utilisation de ce visuel, une demande préalable doit être adressée à l'ADAGP https://demande.adagp.fr/

Estève Maurice

Ratuel

Huile sur toile

1975

 

© musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay © ADAGP, Paris, 2020

 

Pour l'utilisation de ce visuel, une demande préalable doit être adressée à l'ADAGP https://demande.adagp.fr/

Articles liés

Musée des Beaux-Arts
Visites thématiques
Musée des Beaux-Arts
Les nocturnes
Musée des Beaux-Arts
Les midis au musée
Musée des Beaux-Arts
Les midis au musée
Musée des Beaux-Arts
Les midis au musée
Musée des Beaux-Arts
Rendez-vous des familles
Musée des Beaux-Arts
Les cycles d'ateliers
Musée des Beaux-Arts
Les cycles d'ateliers
Musée des Beaux-Arts
Les cycles d'ateliers