Musée des Beaux-Arts

DONATION BOISECQ-LONGUET

EXPOSITION DE LA DONATION BOISECQ - LONGUET

 

Pour la première fois, le musée des Beaux-Arts de Dijon révèle au public quarante-deux sculptures des artistes Simone Boisecq et Karl-Jean Longuet,
rassemblées dans les collections d’art moderne, aux côtés de leurs contemporains Maria Helena Vieira Da Silva, Jean Bertholle ou encore Alfred Manessier.

 

L’exceptionnelle donation de trente-huit sculptures par les filles du couple, Frédérique et Anne Longuet Marx, accompagne les acquisitions de 2007 et 2021 des musées de Dijon,
rassemblant ainsi vingt-et-une oeuvres de Simone Boisecq et vingt-et-une de Karl-Jean Longuet.
Cette donation est la plus importante de ce couple de sculpteurs à un musée français.

 

Le choix du musée des Beaux-Arts de Dijon n’est pas anodin. En effet, c’est en 1946 que Karl-Jean Longuet rencontre Simone Boisecq ; période à laquelle ils fréquentent tous
deux les artistes de la Nouvelle École de Paris tels que Maria Helena Vieira Da Silva, Arpad Szenes, Roger Bissière, Jean Bertholle, François Stahly ; tous présents dans les
collections d’art moderne du musée.
Désormais réunies pour être présentées au public, ces quarante-deux oeuvres constituent un ensemble représentatif du couple.


L'oeuvre la plus ancienne de la donation date de 1946, année de la rencontre des deux artistes. Cette période correspond chez Longuet à une étape de grand changement dans son rapport à la figuration du corps, avec une simplification des plans et une grande sensualité des volumes.

 

Pour Simone Boisecq, l'ensemble reprend de manière très complète son chemin artistique avec notamment ses toutes premières pièces en terre crue permettant d’appréhender l’évolution de son langage.
En parallèle et en complémentarité, leurs oeuvres témoignent de leur individualité, marquées par leurs visites communes des ateliers, comme celui de Constantin Brancusi.

Karl-Jean Longuet pratique autant le modelage que la taille, tandis que Simone Boisecq s'exprime essentiellement par le modelage, où la forme se crée et se façonne.
Ce dialogue entre leurs oeuvres exposées à Dijon où contrastent les formes, les matières et les couleurs, fini par créer le sentiment d’harmonie qui fut celle de leur couple, dans le respect de leur dualité.


L’exposition de cette donation au musée des Beaux-Arts de Dijon célèbre avant tout l’engagement de ce couple d’artistes, et son inauguration, en septembre 2022, rend tout
particulièrement hommage à Simone Boisecq en fêtant le centième anniversaire de sa naissance.

 

La donation sera visible dès le 10 septembre 2022 aux horaires d'ouvertures habituels du musée des Beaux-Arts de Dijon.

Oeuvres exposées à l'accueil du musée et en salles 8 et 45.

 

Dossier de presse

 

Vue des salles, donation Boisecq-Longuet, 2021 © musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay, © ADAGP, Paris 2022

 

Infos pratiques

Présenation de la donation Boisecq-Longuet 

à partir du 10 septembre 2022 aux heures d'ouverture du musée