Musée des Beaux-Arts

Diane découvrant la grossesse de Callisto

 

Ce très joli relief en ivoire représente un sujet mythologique tiré des Métamorphoses d'Ovide, source littéraire très prisée à partir du XVIe siècle. Alors que les nymphes s'apprêtent à se baigner, Callisto, l’une d’elles, séduite par Jupiter, refuse de se déshabiller pour cacher la disgrâce qui arrondit son ventre. L'artiste représente ici le moment où Diane, entourée des nymphes, découvre l'infortune de Callisto dévêtue par ses condisciples. Dans une composition savamment ordonnée qui place les deux groupes de femmes devant un paysage, l'artiste traduit avec beaucoup de réalisme cet épisode : le traitement des drapés, des chevelures, des frondaisons est particulièrement soigné. La gestuelle et l'expression des figures sont également saisissantes et trahissent une maîtrise technique remarquable dans le traitement de l'ivoire. Les corps adoptent des poses souples qui rappellent un peu l'influence bellifontaine. Né dans le Tyrol, à Innsbruck en 1658, Ignaz Elhafen est l'un des plus grands sculpteurs sur ivoire de sa génération. Il quitte sa région natale assez tôt pour s'installer à Vienne et séjourne quelque temps à Rome. Il excelle principalement dans la production de panneaux en ivoire, sculptés en bas ou haut-relief. Présent à la cour de Düsseldorf, au service du prince électeur Johann Wilhem von der Pfalz, Elhafen y termine sa carrière. Traitant principalement des sujets mythologiques, sans doute inspirés par son séjour romain, l'artiste – s'il s'inscrit dans la tradition du travail de l'ivoire, spécialité des ateliers germaniques et autrichiens depuis le XVIe siècle – témoigne ainsi d'une orientation manifeste vers les références italiennes. Il traite au moins à deux reprises ce thème puisqu'un autre panneau en ivoire sur le même sujet est conservé au musée de Los Angeles.

 

(c) musée des Beaux-Arts de Dijon / François Jay

 

Infos pratiques

Ignaz Elhafen

(Innsbruck, 1658 – Düsseldorf, 1715)

Diane découvrant la grossesse de Callisto

Fin XVIIe-début XVIIIe siècles

Ivoire

H. 19 cm ; L. 12 cm

Inv. CA T 365