Musée des Beaux-Arts

Coupe

 

Au cours de sa carrière, Roland Martin, helléniste bourguignon et archéologue de renommée internationale, a rassemblé une collection d’objets antiques dont il a fait don au musée en 1992. Dans cet ensemble on peut relever cette élégante coupe dite du « type Zigouriès », auparavant dénommée « coupe à champagne » en référence à sa forme générique.

Cette coupe, caractéristique de l’époque mycénienne (1600-1000 avant notre ère), est une céramique fine réalisée dans une pâte beige, recouverte d’un engobe ivoire décoré d’une peinture allant du rouge au brun. Sa vasque profonde, accolée de deux fines anses et reposant sans transition sur un haut pied cylindrique terminé par un disque, contribue à donner une certaine pureté à sa forme. Les motifs décoratifs – animaux stylisés, frise de murex et formes géométriques – s’y développent sans interruption, accentuant l’impression de fluidité. Cette iconographie, librement inspirée du monde marin, s’inscrit dans la continuité des artistes de la brillante civilisation crétoise. La veine naturaliste qui la caractérisait a cependant laissé place à une schématisation progressive, voire à une véritable abstraction à partir des motifs végétaux ou animaliers initiaux.

Les céramiques de ce type, d’une qualité et d’une technicité remarquables, ont été produites en grande quantité et largement diffusées. Leur répertoire de formes, très varié, témoigne d’un apogée de la civilisation mycénienne, généralement assimilée au « monde homérique ». Cette période est, en effet, caractérisée par l’émergence, pour la première fois, d’une véritable unité culturelle qui se manifeste par des traits communs véhiculés et adoptés au gré des échanges et des contacts commerciaux – pour beaucoup maritimes – à l’échelle de la mer Égée et au-delà, au sein du Bassin méditerranéen (Proche-Orient, Égypte, Italie…).

© musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay

 

 

 

 

Infos pratiques

Grèce (Péloponnèse)

Coupe

XIIIe siècle av. J.-C.

Terre cuite

H. 19 cm

D. (avec anses) 21 cm

Don Roland Martin, 1992

Inv. 1992-4-17